La dictatrice

Titre : La dictatrice

Autrice : Irène Adolphe

Édition : Publishroom

Parution : le 17 octobre 2018

Nombre de page : 315

Quand le président américain n’est plus en mesure d’assurer ses fonctions, qui gouverne ? Son vice-président. Quand le président français n’est plus en poste, qui le remplace ? Le président du sénat. Mais quand un dictateur décède, qui prend sa succession ? Delphine Duvauchelles est une simple étudiante à la Sorbonne lorsqu’elle décide d’abandonner ses études pour suivre son mari, un révolutionnaire à la reconquête de son pays. Lorsqu’il meurt prématurément, elle se retrouve à sa place, aux commandes d’un Etat dont elle ignore tout. Obligée de défendre son pays d’adoption, elle devra apprendre à faire face à ses ennemis, combattre le terrorisme, et lutter au nom de la souveraineté nationale. Mais comment se battre pour un rêve lorsqu’on est entouré de traîtres et d’autorités mondiales plus puissantes les unes que les autres ?

Voici le premier roman lu dans le cadre d’un tout nouveau partenariat. Effectivement les éditions Publishroom m’ont contacté pour faire parti de leurs lecteurs bloggeurs partenaires. Je les en remercie beaucoup car en plus j’ai fais une belle petite découverte.

Irène Adolphe dans son roman, La Dictatrice nous offre une fiction politique avec à sa tête une femme. Personnellement je ne lis que rarement des histoires traitant de politique mais dans ce roman, cela ne m’a pas dérangé.

La plume d’Irène Adolphe est simple et prenante, j’ai lu ce roman assez rapidement. Elle choisie des mots simples, mais on réalise bien que derrière il y a une pensée bien à elle qu’elle revendique tout du long. Faut avouer tout de suite que cela reste de la fiction mais il y a des prises de positions plutôt fortes pour les différentes politiques mondiales ainsi que pour les hommes et les femmes qui les incarnent. Alors on peut ne pas être forcément d’accord avec celles-ci mais force est de constaté que l’idéal qu’elle nous dépeint est plutôt pas mal.

J’ai pu lire dans une autre chronique que ce n’est pas crédible comme histoire et que tout est un peu facile mais pour moi le but recherché est justement de prouver aux lecteurs que tout est possible malgré ce que l’on peut nous servir à longueur de temps à la télévision et que la vérité n’est pas tout le temps où on le croit.

Dans tous les cas je suis content d’avoir découvert ce roman, j’ai passé vraiment un agréable moment de lecture et je vais rester à l’affut d’un éventuel prochain roman de Irène Adolphe.

Ma note : 7,5 / 10

Chronique initialement parue le 2 décembre 2018


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s