Un dernier mot avant de partir

Titre : Un dernier mot avant de partir

Auteur : Cédric Castagné

Édition : Auto-édition

Parution : Le 19 juin 2017

Nombre de pages : 209

Alex a tout pour être heureux : une femme magnifique, une fille adorable, un travail passionnant. Son couple a bien traversé quelques périodes difficiles ces dernières années, mais avec sa femme, ils se sont accrochés à l’espoir de vivre des jours meilleurs… Alex regrette néanmoins d’être parfois trop distant. Engagé dans un appel d’offres crucial pour l’avenir de sa société, le jeune entrepreneur ne ménage pas ses efforts pour tenter de remporter les cinq millions d’euros mis en jeux. Mais alors que le dénouement approche, un maître chanteur va anéantir tous ses espoirs et faire planer au-dessus de sa tête une lourde menace… Un matin, Sacha croise la route de Sandra, une jeune femme à la beauté saisissante. Une jeune femme mystérieuse qui dissimule une indicible tristesse sous un sourire de façade. Une jeune femme que Sacha désire revoir à tout prix au risque de dévoiler son vrai visage : celui d’un père rongé par le remords, celui d’un homme en quête de renouveau. Le visage d’Alex, tout simplement. Alex… Sacha… Deux personnalités si différentes. Deux vies que tout oppose. Deux histoires pourtant liées par le destin.

C’est en voyant la publication de Cédric Castagné sur un groupe Facebook que j’ai eu envie de découvrir son premier roman, Un dernier mot avant de partir. Une fois reçu, j’ai eu le plaisir d’avoir entre mes mains livre avec une couverture pleine de mystère comme je les aimes.

Alors, je vous le dis de suite, j’ai comme habitude de ne pas spoiler dans mes chroniques, mais cette fois-ci cela va être d’autant plus vrai qu’il ne faut absolument pas vous gâcher la surprise de la fin. C’est ce que j’ai apprécié plus que tout dans ce roman, jusqu’à l’épilogue, je me suis dit  » mais je ne comprend pas où l’auteur m’emmène « . Et là, paf, prend çà dans la tête et remet en question toute ta lecture pour comprendre les ficelles et  l’intrigue construite par l’auteur.

J’ai également fort apprécié cette ambiance pesante et pleine de mystère qui m’a suivi pendant toute ma lecture. Les personnages sont tous très bien travaillés et l’auteur nous dévoile des fragments de leurs vie petit à petit ce qui fait mijoter ce mystère les entourant.

Le seul bémol que je retiens de ce roman, ce sont les dialogues que j’ai trouvé plutôt inconstants et manquant de spontanéité, de « vrai ». Pour ma part, je trouve qu’il y a un décalage dans la manière d’écrire de Cédric Castagné, lorsqu’il raconte l’histoire, il réussi à faire passer les émotions, la peur, la peine, la colère même à certains moments, il réussi à travers ces mots à nous emmener là où il a envie et à nous entourer de mystère. Mais lors des dialogues, je n’ai pas retrouvé tout cela. Après pour en avoir discuté avec Cédric Castagné, je suis le seul à lui avoir remonté ce sentiment donc cela vient aussi peut-être de moi.

En tout cas, je vous conseilles vivement ce roman, il devrait ravir les amateurs de mystères et d’intrigue un peu tordue. Il s’agit d’un roman en auto-édition donc si cela vous dit de tenter l’aventure, n’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux.

Ma note : 09 / 10

Chronique initialement parue le 30 septembre 2017


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s