Les Tables des Templiers

Titre : Les Tables des Templiers

Auteur : Adrian Dawson

Édition : Pocket

Titre original : Sequence

Traductrice : Danièle Mazingarbe

Parution : Le 9 juillet 2015

Nombre de pages : 640

L’inspecteur Lambert, de la police de Los Angeles, enquête sur un meurtre. Un crime banal pour un flic banal. À un indice près…
À côté du corps de la victime, retrouvé dans une ruelle, un manuscrit du IVe siècle est découvert.
Obligé de quitter sa routine, Lambert s’enfonce dans une enquête qui défie sa raison. Car si le meurtre est récent, le mystère, lui, remonte à l’époque des Templiers. Avec Tina, jeune autiste cachant un curieux talent pour déchiffrer les cryptages les plus ésotériques, c’est bien le banal inspecteur Lambert qui va devoir percer l’un des secrets les mieux gardés de l’humanité…

Voilà, cela fait un peu plus d’une semaine que j’ai terminé la lecture de ce roman, et j’arrive seulement à trouver un peu de temps pour rédiger ma chronique. Ceux qui ont déjà un peu parcourus mon blog savent certainement que je suis un adepte des thrillers ésotériques et encore plus quand cela parle des Templiers, alors qu’ai-je bien pu penser de ce roman ?

Et bien, tout a super bien commencé avec le premier chapitre se passant en 1132 dans le sud de la France, une église, un trésor mystérieux, un Templier, il n’en a pas fallu plus pour me faire plaisir. Ensuite un saut dans le temps pour nous ramener au présent et voilà je suis conquis.

Mais voilà, cela n’a pas duré très longtemps, les chapitres suivants m’ont un peu embrouillé, plus vraiment de lien avec le premier chapitre et une narration à la première personne avec laquelle il a fallu que je m’habitue. Je me suis donc accroché avec un peu de mal par moment avec l’impression d’être dans un thriller technologique plutôt que ésotérique.

En effet, plutôt que des sauts dans le passé, nous avons des sauts dans le futur, une trentaine d’année après le présent. Et la grande majorité des chapitres évoquant le futur, parlant de technologie avec un langage très professionnel m’ont quelques peu déconcerté voir ennuyé à certain moment.

Voilà un peu mes ressentiments jusqu’à un peu près la moitié du livre, jusqu’à ce que tout s’accélère, que les rouages se mettent en placent que les trous se remplissent et que tout prennent place dans mon esprit… Une fois arrivé à se stade là, j’ai enchaîné les pages avec beaucoup de plaisir, oubliant les défauts du début. Après je ne vous cache pas que je n’ai pas eu d’énormes surprises et que j’ai deviné un peu près tout avant que cela me soit révélé mais bon ce n’est pas mon premier thriller de ce genre.

Donc, nous avons ici un petit thriller mêlant plutôt bien l’ésotérisme et la technologie, qui pourrait ravir les amateurs du genre pas trop exigeants ainsi que les novices. Moi j’ai tout de même passé de bons moments même si je regrette de ne pas en avoir lu plus sur les Templiers qui ne sont quasiment pas évoqués dans ce roman.

Ma note : 06 / 10

Chronique initialement parue le 12 août 2018


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s