La voie des Oracles – Thya

Titre : La voie des Oracles – Thya

Autrice : Estelle Faye

Édition : Folio

Parution : Le 3 janvier 2017

Nombre de pages : 368

La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Dans une villa d’Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l’Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu’elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l’avenir incertain.
Lors d’une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s’emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu’elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.
Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n’est pas exactement celui que lui décrivait son père…

Je continu cette fin d’année avec un bon rythme de lecture et des romans vraiment intéressants. Ce premier tome en fait parti, il traînait dans ma PAL depuis le début de cette année, il était donc temps de l’y sortir. J’aime beaucoup le principe de saga, même si j’ai tendance à faire durer leurs lectures et du coup à mettre parfois quelques années à les lires.

J’ai donc commencé cette nouvelle saga sans en attendre rien de précis, avec juste l’envie de passer un bon moment inspiré par cette sublime couverture. Et bien, je peux dire que effectivement, j’ai passé de belles heures de lectures. Tout d’abord, le côté historique, basé sur la Gaule Romaine, m’a enchanté, je lis rarement des romans de fantasy ayant choisi cette époque. En plus, l’auteur a due mener pas mal de recherche, car entre les noms des villes, fleuves et autres lieux géographiques, il y a également plein de références à cette époque par les termes employés tout au long de ce roman.

Ensuite, l’opposition du monde magique, les anciennes croyances à la nouvelle religion « universelle » la chrétienté rajoute une touche qui tend à encrer cette histoire dans une possible réalité. La réclusion des anciens dieux et créatures magiques est évoquée de manière subtile et par moment assez drôle. J’ai trouvé certains dialogues entre ces êtres fantastique vraiment tordants.

Les personnages sont tous très intéressants par leurs comportements, leurs choix et par la façon dont on sent qu’ils sont guidés par quelque chose qui les dépasse tous à plus ou moins grand niveau en fonction de leurs capacités. J’ai beaucoup apprécié Thya et Enoch ainsi que le Faune.

L’intrigue est parfaitement bien construite et nous entraîne dans un rythme de lecture qui fait que nous avons toujours envie d’en savoir plus et plus vite. Ce qui est bien est que l’auteur nous distille petit à petit les mystères de son « monde », mais nous laisse encore avec plein de questionnement, ce qui donne forcément envie de se jeter sur la suite. Forcément, n’ayant pas le tome 2 dans ma PAL, cela est plutôt compliqué pour moi, d’autant que je ne dois plus acheter de livres d’ici la fin de l’année …

Voilà, en tout cas il s’agit d’un excellent premier tome et malgré ce que j’ai pu voir, cette saga qui est estampillée jeunesse, peut également plaire à tout types de lecteurs. En conclusion, un premier tome qui pose les jalons d’une aventure épique pleine de mystères et magies. J’ai hâte de voir comment Thya, Enoch et les autres vont s’en sortir…

Ma note : 08 / 10

Chronique initialement parue le 25 novembre 2017


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s