Lucy in the Sky

Titre : Lucy in the Sky

Auteur : Pete Fromm

Édition : Gallmeister

Titre original : As Cool As I Am

Traducteur : Laurent Bury

Parution : Le 2 février 2017

Nombre de pages : 432

Lucy Diamond, quatorze ans, file à toute allure vers l’âge adulte. Prise entre l’urgence de vivre et la crainte de devoir abandonner ses manières de garçon manqué, Lucy se cherche et joue avec l’amour. Elle découvre par la même occasion que le mariage de ses parents n’est pas aussi solide qu’enfant, elle l’a cru. Son père, bûcheron, est toujours absent. Sa mère, encore jeune, rêve d’une autre vie. Et Lucy entre eux semble soudain un ciment bien fragile. Armée d’une solide dose de culot, elle s’apprête à sortir pour toujours de l’enfance et à décider qui elle est. Quitte à remettre en question l’équilibre de sa vie et à en faire voir de toutes les couleurs à ceux qui l’aiment.

Tous les romans de chez Gallmeister nous invitent à voyager, celui-ci ne sort pas du lot. Par contre, en guise de voyage, Pete Fromm nous propose celui du passage de l’enfance à l’âge adulte. Il s’agit pour moi du premier roman que je li de cet auteur et je peux dire tout de suite que j’ai beaucoup aimé.

J’ai beaucoup aimé l’héroïne de ce roman, Lucy Diamond, une adolescente de quatorze ans, très charismatique et intelligente, qui est au départ un vrai garçon manqué. Ceci pour être plus proche de son père, absent la plus part du temps. Dans la famille, il y a également la mère de Lucy qui brille également par son absence, pas la même que le père qui lui n’est pas là physiquement mais par son absence d’attention envers sa fille, elle fait passer sa propre vie et ses envies avant les besoins de sa fille. Par certaines choses je me suis un peu retrouvé en Lucy dans les relations qu’elle a avec ses parents et la solitude qui en découle.

Ce roman est un peu une quête, celle d’une jeune fille qui cherche a attirer l’attention de ses parents, celle d’une adolescente en recherche d’amour, celle du fille qui va devenir femme.

Pete Fromm, nous offre un roman d’une puissance émotionnelle forte. Ce livre par moment m’a révolté, ma fait rire, ma rendu triste. Ce côté est renforcé par la narration , en effet l’histoire de Lucy est raconté par la jeune fille elle-même. Je trouve que c’est ce qui donne la grande force à ce roman et ce qui est pour moi un coup de maître de l’auteur. Du coup, il n’y a pas de filtre, nous avons droit à toutes les pensées, les craintes, les envies de Lucy et franchement j’ai vraiment adoré, cela donne un côté rafraichissant à ce roman.

Du coup, j’ai adoré ma lecture, qui fut pour moi très addictive, j’y ai retrouvé tous les ingrédients qui m’ont manqués dans une de mes précédentes lectures sensiblement sur le même thème, L’endroit le plus dangereux du monde. Et chose encore plus forte est la fin que nous livre Pete Fromm, une fin tellement triste, mais également pleine d’espoir qui m’a quelque peu chamboulé.

Comment alors ne pas vous conseiller ce fabuleux roman qui malgré toute la tristesse, toute la violence et toute la solitude que l’on peut ressentir à sa lecture, m’a transporté par la force de caractère de son héroïne et par l’espoir fou que l’on est pas ses parents, que l’on trace sa vie soit accompagné par ceux-ci, soit en les supportant tel un fardeau.

Ma note : 10 / 10

Chronique initialement parue le 11 novembre 2017


2 réflexions sur “Lucy in the Sky

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s