Une question de temps

Titre : Une question de temps

Auteur : Samuel W.Gailey

Édition : Gallmeister

Titre original : The Guilt We Carry

Traductrice : Laura Derajinski

Parution : Le 4 janvier 2018

Nombre de pages : 336

Depuis le tragique accident qui a brutalement mis fin à son enfance, Alice, vingt-et-un an, erre de ville en ville, de bar en bar, noyant sa culpabilité dans l’alcool, armée d’un casier judiciaire avec mention et d’une échelle de un à cinq pour qualifier ses gueules de bois quotidiennes. Un matin des plus banals, elle émerge d’un sommeil comateux et cherche déjà à se remplir un verre… lorsqu’elle découvre un type mort allongé à côté d’elle et un sac rempli de drogue et d’argent à ses pieds. À quelque chose malheur est bon : Alice s’enfuit avec le magot. Mais le légitime propriétaire du butin, peu enclin au partage, ne tarde pas à se lancer à ses trousses. Entre la jeune fille et le truand, une course poursuite s’engage sur les routes des États-Unis, et tout n’est alors plus qu’une question de temps.

Première lecture de l’année 2018 pour moi avec ce roman envoyé par les éditions Gallmeister dans le cadre de notre partenariat. Une question de temps est un thriller et il y avait quelques temps que je n’étais pas reparti dans ce genre littéraire que j’aime beaucoup. Je n’ai pas lu Deep Winter le premier roman de Samuel W.Gailey donc je ne suis parti avec aucun apriori en commençant ma lecture.

Disons le de suite, j’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman. Il démarre très fort avec une noirceur et une violence comme j’aime dans ce genre de lecture. Du coup, je m’attendais à garder ce côté sombre et violent tout au long des pages et des chapitres, mais ce ne fut pas le cas. Rapidement la lumière est revenue se battre avec la nuit et en quelque sorte ce fut le fil conducteur du roman, savoir quel côté, la lumière ou le côté obscur, comme dirait certains Jedi, allait l’emporter à la fin. Pour ceux qui me connaissent un peu, je suis un grand optimiste j’espérais donc que ce soit la lumière qui l’emporte …

Pour moi c’est véritablement cela ce roman, une lutte psychologique pour Alice, cette jeune fugueuse ayant vécue très tôt un drame épouvantable. Une lutte entre ses pensées, ses cauchemars, l’envie de s’en sortir mais étant toujours rattrapée par ses addictions et sa culpabilité.

J’ai vraiment apprécié Alice, la manière qu’elle a d’essayer de paraître forte aux yeux de tous alors qu’elle est tout simplement détruite de l’intérieur. Bien entendu, il n’y a pas que Alice dans ce roman, il y a peu de personnages importants mais j’ai trouvé qu’ils étaient tous super bien travaillés par l’auteur, j’ai adoré L’Homme-Enfant et Bubble Gum par exemple.

Une question de temps n’est pas l’histoire d’une course poursuite à travers les Etats-Unis comme le laisse présager le résumé, mais plutôt une course poursuite contre les démons intérieurs de chacun des personnages.

Bref ce fut une lecture satisfaisante pour commencer cette nouvelle année, si vous aimez les thrillers, vous ne devriez pas être déçus par celui-ci.

Ma note : 7, 5 / 10

Chronique initialement parue le 6 janvier 2018


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s