L’Exception

Titre : L’Exception

Autrice : Audur Ava Olafsdottir

Édition : Points

Titre original : Undantekningin

Traductrice : Catherine Eyjólfsson

Parution : Le 11 février 2016

Nombre de pages : 288

« Tu seras toujours la femme de ma vie. »
Dans le vacarme d’un réveillon de nouvel an, María n’entend pas ce que Floki, son mari, lui annonce : il la quitte pour son collègue, spécialiste comme lui de la théorie du chaos.
Heureusement, dans la nuit de l’hiver polaire, Perla est là, charitable voisine d’à peine un mètre vingt, co-auteur de romans policiers et conseillère conjugale, qui surgit à tout moment de son appartement de l’entresol pour secourir fort à propos la belle délaissée…
Ni Perla la naine surdouée, ni María l’épouse idéale démunie devant une orientation sexuelle désormais incompatible, ni les autres acteurs de cette comédie dramatique à l’islandaise – adorables bambins, belles-familles consternées ou complices, père génétique inattendu – ne détournent le lecteur d’une alerte cocasserie de ton, d’une sorte d’enjouement tendre, de brio ininterrompu qui font de l’Exception un grand roman de la déconstruction et de la reconstruction narcissique à la portée du commun des mortels.

Je suis sorti un peu de ma zone de confort avec ce roman islandais, je ne connaissais pas du tout cet auteur et n’avais par ailleurs jamais lu d’ouvrages originaires d’Islande.

Alors qu’en ai-je bien pu y penser ? et bien je dois vous avouer que je n’en sais trop rien, je constate à la lecture de la dernière phrase que je n’ai pas compris où voulais m’emmener l’auteur. Du coup je reste un peu sur ma faim.

Hormis cela, l’écriture est belle et douce c’est une lecture très calme tout en finesse et en poésie, même s’il y a eu quelques tournures de phrases qui ne m’ont pas plus emballé que cela.

Les personnages sont vraiment attachants, en particulier Perla qui jusqu’au bout m’a intrigué .

Je suis un peu embêté pour faire cette chronique car j’ai un sentiment d’inachevé comme si je n’avais pas fini ma lecture alors que je vous assure qu’elle est finie. Je vais donc conclure en vous demandant au cas où vous l’avez lu ou que vous comptiez le lire de ne pas hésiter à venir m’en parler je suis vraiment curieux de savoir ce que d’autres en auraient pensé.

Ma note : 05 / 10

Chronique initialement parue le 26 juillet 2018


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s