La menace Blackstone

Titre : La menace blackstone

Auteur : Sylvain Pavlowski

Édition : Publishroom

Parution : Le 3 mai 2017

Nombre de pages : 740

Lorsque le Commandant Pauline Rougier, de la Brigade Antiterroriste, au bord du burn-out, suite à la mort de son mari, découvre un lien entre l’attentat qui vient de tuer 40 personnes à Paris entre les deux tours de l’élection présidentielle, et l’assassinat d’un politicien, star montante du monde médiatique, elle se lance dans une enquête qui lui réservera bien des surprises. Parallèlement, le journaliste alcoolique du New York Times, Jack Campbell, associé à un informaticien suisse de génie, Thomas Delvaux, découvre qu’une banque suisse et une société d’investissement américaine opaque, travaillent dans une discrétion absolue à un projet secret.

Et si tous ces éléments avaient un lien ? Le Commandant Rougier, le journaliste Jack Campbell et Thomas Delvaux, devront unir leurs talents et puiser dans leurs ressources, afin d’éviter un danger qui pourrait bien changer l’équilibre du monde. Mais arriveront-ils à déjouer cette menace à temps ? La Menace Blackstone dénonce la manipulation des opinions politiques et la financiarisation du monde, ainsi que les dangers que celle-ci fait peser sur l’équilibre des économies mondiales.

Tout d’abord, je tiens à remercier Sylvain Pavlowski pour m’avoir permis de lire son roman et de traiter ce service presse. Je le remercie également pour les quelques échanges que l’on a pu avoir. J’ai tout de suite été attiré par ce roman et par cette couverture sur le site Simplement.Pro , et une fois terminé j’ai eu le nez car j’ai vraiment passé de bons moments.

La particularité de ce roman et pour moi son grand point fort, est l’ancrage qu’il y a dans la réalité et dans le monde tel que nous connaissons, sans oublier l’actualité de ces dernières années. Dans La Menace Blackstone, l’équilibre du monde est en danger, le roman traite d’attentats à Paris, d’islamophobie, du mal aise grandissant dans les cités et du renfermement sur soi des différentes communautés. Sylvain Pavlowski à choisi de frapper un grand coup dans nos esprits et de dénoncer, comme signalé sur la quatrième de couverture, la manipulation des opinions politiques et la financiarisation du monde ainsi que le tout technologie et les dangers éventuels des Intelligences Artificielles qui dirigent et automatisent de plus en plus de chose sans que plus aucun être humain interfère dans les processus.

Avec La Menace Blackstone, le rythme est élevé, je ne me suis pas ennuyé un seul instant, chaque chapitre est à sa place, j’ai ressenti à la lecture de ce roman, une grande maitrise dans la construction et dans l’écriture. Les expériences professionnelles de Sylvain Pavlowski sont véritablement une richesse dans cette histoire et il y a également beaucoup de recherches, comme dit plus haut, ce qui fait la force de ce roman est clairement que l’on s’imagine très bien que ce qu’il y est décrit peut arriver à tout moment dans le monde actuel.

Les personnages sont extrêmement bien travaillés, j’ai forcément adoré Pauline Rougier et Jack Campbell, leurs côtés fracassés psychologiquement m’a beaucoup plu. Encore une fois, je trouve que chacun à sa place et j’attends beaucoup de la suite qui est sortie récemment, Croyances de Sang, pour explorer encore plus ce que sont ces personnages et aller encore plus loin avec d’autres.

J’encourage vraiment tous les amateurs de thrillers à découvrir La Menace Blackstone et à venir échanger avec moi sur leurs ressentis.

Ma note : 09 / 10

Chronique initialement parue le 25 février 2018


Une réflexion sur “La menace Blackstone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s