Balade avec les astres

Titre : Balade avec les astres

Autrice : Jeanne Sélène

Édition : Auto-édition

Parution : 2015

Nombre de pages : 608

Le pays de Vimula est contraint à l’autarcie depuis que la forêt maudite a envahi ses frontières, interdisant tout passage.
Un sort puissant y maintient les femmes sous le joug des hommes, les rendant impuissantes et soumises.
Parmi elles, une jeune fille parvient pourtant à se rebeller. Profitant d’un déplacement, elle réussit miraculeusement à fuir vers d’autres contrées.
Tandis que sa mère, vendue à plusieurs reprises, se retrouve mêlée malgré elle à un complot royal…

Revoilà une chronique sur mon blog … Il y avait quelques temps … En même temps, je dois dire que j’ai mis pas mal de temps à lire ce beau pavé regroupant les trois tomes de la trilogie Balade avec les astres. Alors, comment ce titre est-il arrivé dans ma bibliothèque ? Tout simplement car lors de ma visite au Chapiteau du Livre de Saint Cyr Sur Loire en mai 2016, je me suis arrêté devant le stand de Jeanne Sélène grâce à cette magnifique couverture. Étant fan de fantasy, je m’y suis forcément intéressé, les quelques mots de Jeanne Sélène qui était accompagnée de son bébé ont finit par me convaincre qu’il fallait que je reparte avec. Voilà donc ce roman dans ma pile à lire. Il aura donc fallut plus de deux ans pour que je l’en sorte.

Bon, autant le dire de suite, cette lecture fut pour moi longue et laborieuse. Par contre j’ai  tout de même plus ou moins apprécié cette histoire. L’univers créé par Jeanne Sélène est vraiment intéressant et assez original. Le plus reste le discours assez engagé pour l’égalité des sexes. Il y a de très bonnes choses dans cette trilogie, les personnages principaux sont tops et très bien développés, les différentes régions d’Astheval sont très bien décrites et m’ont fait voyager. Après, il y a de la magie, des créatures fantastiques, des héroïnes courageuses et pleines de caractères tout pour me plaire.

Mais voilà, la magie n’a pas tellement prise avec moi, j’ai vraiment senti qu’il s’agissait d’un premier roman, c’est assez déséquilibré, déjà entre les trois livres, mais également à l’intérieur de chacun d’eux. Par moment, cela partait un peu dans tous les sens, il y en avait trop, c’était étouffant, c’est vraiment la cause de ma lenteur pour cette lecture. J’ai souvent dû stopper ma lecture, faire des pauses, car il y en avait trop, comme des indigestions de mots … J’ai trouvé qu’il y avait des passages et même des personnages qui n’apportaient pas grand chose à l’histoire finale ou qui n’était pas suffisamment développé alors que pour le coup j’en attendais plus. C’est assez compliqué pour moi de donner mon avis sur ce roman, car à la fin j’ai tout de même aimé, mais j’ai tellement eu du mal à rentrer totalement dans celui-ci que j’ai l’impression de ne retenir que les points m’ayant dérangés.

En tout cas dans l’ensemble, malgré la lourdeur de l’intrigue ce fut tout de même intéressant. J’ai trouvé qu’il manquait par contre un vrai méchant, ce qui est à mon sens dommage. Sur les trois livres, j’ai vraiment préféré le dernier, car le rythme était plus rapide, mais la fin est, et cela vient contrarié ce que j’ai déjà pu dire, venue un peu vite, c’était à mon sens un peu facile et malheureusement plusieurs idées évoquées par l’auteure n’ont pas eu de conclusion, tant pis pour moi. Alors voilà, je suis certainement passé un peu à côté mais je suis quand même content d’avoir fait un bout de chemin avec Harmonie et Stellya.

Ma note : 05 / 10

Chronique initialement parue le 10 octobre 2018


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s