Ce qui vient après

Titre : Ce qui vient après

Autrice : JoAnne Tompkins

Édition : Gallmeister

Titre original : What Comes After

Traductrice : Sophie Aslanides

Parution : Le 3 mars 2022

Nombre de pages : 576

Dans l’État brumeux de Washington, Isaac traverse seul le deuil de son fils adolescent, Daniel, assassiné par son meilleur ami Jonah. Ce dernier se suicide et le monde de sa mère Lorrie s’effondre à son tour. Il n’y a aucune explication à ce drame. Isaac et Lorrie, autrefois amis, s’évitent telles des ombres séparées par leurs pertes incommensurables. Jusqu’à l’apparition soudaine d’une sans-abri de seize ans, enceinte. Recueillie par Isaac, accompagnée par Lorrie, Evangeline devient un rai de lumière dans leur vie. Mais une révélation éclate : la jeune fille avait croisé le chemin des garçons la semaine du meurtre. Tous trois devront confronter leurs souvenirs douloureux. Car comprendre le passé est leur seule chance de pouvoir se tourner vers l’avenir. 

Émaillé de moments de grâce, Ce qui vient après est un premier roman lumineux, profondément émouvant, empli de foi en l’âme humaine.

Attention coup de coeur !

Mais quel premier roman une fois encore proposé par l’équipe Gallmeister. Ce roman m’a bouleversé. Il est rempli de pleins de sentiments, de beaucoup de tristesse et de douleurs, mais également de plein d’humanité ou encore de respect, de pardon et d’amour.

Le duo Évangeline et Isaac… Un duo de personnage comme j’en ai rarement aimé autant.

Isaac, le papa dévasté par le meurtre de son fils et tiraillé par sa douleur et par sa colère. Il se retrouve tout à coup à accueillir une ado enceinte qui a potentiellement quelque chose à voir avec le meurtre. Est-ce une bonne chose ? Ou pas ? Cet homme très religieux va être forcé de remettre en cause ce dont quoi il croit. Il va se retrouvé en face de son côté obscur, un combat entre toute la lumière qui l’habite mais également avec l’obscurité qui se cache en lui comme en chacun de nous.

Il y a donc aussi Évangeline ou Red, cette jeune femme enceinte, du fils à Isaac, ou de son meurtrier ou dont ne sait qui. Nous ne le savons pas, elle non plus et cette question plane sur nos personnages et sur nous tout au long de notre lecture. Elle est complètement paumée, n’a aucune confiance envers les adultes et envers la vie, elle est un peu un animal sauvage.

D’autres personnages gravitent autour de notre duo dans ce roman, Jonah, le meurtrier et sa mère Lorrie. Cette dernière, a selon moi une forme de résilience assez exceptionnelle. Elle va par son extrême gentillesse qui cache un profond malheur, couver tout ce petit monde, elle est très lumineuse.

Quant à Jonah, tout commence avec lui. Il commence à nous raconter le meurtre de son meilleur ami dont il est coupable. Il a donc le droit à la parole dans ce roman. Glissé parmi les chapitres, nous pouvons lire sa dernière journée avant son suicide, c’est lui qui l’a raconte.

Alors le fond de ce roman est noir, à n’en pas douter, mais il y a beaucoup de lumière qui se dégage de cette histoire. J’ai versé quelques larmes pendant ma lecture, mais une fois refermé, je me suis senti en paix. C’est un très beau roman, un roman humain, un roman qui donne envie de croire à la vie.

Ma note : 10 / 10

Lecture terminée le 27 février 2022


6 réflexions sur “Ce qui vient après

  1. Hello, en modérant ta chronique, sur Livraddict, j’avais eu une soudaine envie de lire ce roman que tu qualifiais de coup de coeur.

    Hélas pour moi, ce ne fut pas le même effet, je suis passée à côté, royalement. Je n’ai pas apprécié les personnages, hormis Jonah et il m’a semblé que le récit, les personnages, tout ça restait en surface, comme mal joué.

    Bref, j’ai foiré ma lecture… Tu as eu plus de chance que moi, toi, tu as eu le coup de coeur ! 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre à Ceciloule - Pamolico Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s