Little Bird

Titre : Little Bird

Auteur : Craig Johnson

Édition : Gallmeister

Titre original : The Cold Dish

Traductrice : Sophie Aslanides

Parution : Le 7 mai 2009

Nombre de pages : 416

Après vingt-quatre années passées au bureau du shérif du comté d’Absaroka, dans le Wyoming, Walt Longmire aspire à finir sa carrière en paix. Ses espoirs s’envolent quand on découvre le corps de Cody Pritchard près de la réserve cheyenne. Deux années auparavant, Cody avait été un des quatre adolescents condamnés avec sursis pour le viol d’une jeune indienne, Melissa Little Bird, un jugement qui avait avivé les tensions entre les deux communautés. Aujourd’hui, il semble que quelqu’un cherche à se venger. Alors que se prépare un blizzard d’une rare violence, Walt devra parcourir les vastes espaces du Wyoming sur la piste d’un assassin déterminé à parvenir à ses fins.

Avec Little Bird, premier volet des aventures de Walt Longmire, Craig Johnson nous offre un éventail de personnages dotés d’assez de sens du tragique et d’humour pour remplir les grandes étendues glacées des Hautes Plaines.

Enfin je découvre Walt Longmire et son auteur Craig Johnson. Un auteur que j’ai eu la chance de rencontrer au mois de mars. Une superbe rencontre avec un CowBoy très gentil et passionnant.

J’ai donc fait la connaissance de Walt Longmire, Shérif du comté d’Absaroka dans le Wyoming perdu dans les BigHorns Mountains. J’aime beaucoup ce personnage que j’ai trouvé touchant par sa mélancolie. Cet un homme qui a perdu sa femme et qui devrait être logiquement en fin de carrière, sa seule fille est adulte et ne vit plus avec lui. Il a été énormément marqué par l’enquête concernant Melissa Little Bird et son viol ainsi que par les condamnations des quatre ados. Cela le travail et je suis friand des enquêteurs qui sont rongés comme cela par une ancienne enquête.

Les autres personnages sont également intéressant, j’ai notamment aimé Vic l’adjointe de Walt et bien évidemment Henry Standing Bear, son meilleur ami. D’ailleurs les dialogues sont énormes, il y a beaucoup de punchlines, de quoi avoir quelques sourires.

C’est un des points forts de ce roman, l’humour, parfois noir, parfois au ras des pâquerettes, mais cet humour apporte quelque chose de sympa. J’ai bien aimé également la description du Wyoming, ses grands espaces et sa météo qui donnent une ambiance un peu pesante et noire, j’adore.

Concernant l’enquête, je dois avouer que je n’ai pas vu arriver la fin, ce qui est un bon point me direz vous… Sauf que là pour le coup, je trouve que c’est un peu parachuté, c’est dommage. C’est un polar lent avec une enquête un peu poussif. Il y a un petit déséquilibre entre l’enquête et ce que l’on apprend de Walt, ce qui n’est pas forcément pour me déplaire car j’ai envie d’en apprendre plus sur ce personnage.

C’est une belle entrée pour moi dans les romans de Craig Johnson et je pense profité de la réédition prochaine de tous ses romans en Totem pour les lire au fur et à mesure.

Ma note : 07 / 10

Lecture terminée le 24 avril 2022


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s